Nora de Léa Mazé

nora mazéscénario et dessins de Léa Mazé
Les Éditions de la Gouttière, 2015

 

Le temps d’un passage chez son tonton à la campagne, Nora découvre le cycle de la vie de la naissance des chatons de la ferme au décès de la vieille voisine. Tout cela la bouleverse et la questionne.

 

J’arrive après tout le monde mais je ne résiste pas à l’envie de vous parler de ce gros COUP DE CŒUR pour la bd de Léa Mazé.

Commençons d’abord par l’histoire. On suit Nora, petite fille esseulée que ses parents laissent en garde à la campagne le temps de déménager. D’abord réticente à ces vacances forcées, elle découvre un arbre majestueux qui deviendra son repaire et lui permettra de jeter un œil nouveau sur ce qui l’entoure. J’ai beaucoup aimé ce personnage qui n’a de cesse de questionner son oncle sur le cours de la vie (ce qui embête bien cet adulte il faut le dire). Ça me rappelle mes enfants au quotidien et les réflexions qu’elle mène ensuite aussi :

« Bah l’autre jour tu m’as dit qu’avant d’être dans le ventre de la maman, on descendait de la moure par les arbres… mais comment on fait entre l’arbre et le ventre ? »

Et puis il y a le côté un brin fantastique, voire complètement fantasque, de sa recherche de « la personne qui a oublié de naître » pour pouvoir devenir l’amoureux de la vieille voisine. C’est touchant et adorable, une histoire d’imagination comme les enfants en on le secret.

éditions de la gouttière
éditions de la gouttière

Côté dessin, j’ai vraiment apprécié le traitement graphique de l’histoire. Des tons sépias sont utilisés pour la partie réelle de l’histoire et des tons bleus gris apparaissent pour le côté fantastique. Les traits sont fluides avec un petit côté à la Olivier Latyk dans les visages. C’est délicat et plein de poésie.

J’ai donc succombé moi aussi devant cette belle réussite qui aborde avec candeur et imagination le cycle de la vie et en particulier la mort et le deuil. Une réalisation émouvante à découvrir AB-SO-LU-MENT !

 

bd_de_la_semaine_big_redUne participation supplémentaire à la BD de la semaine qui a lieu chez Stephie

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Jérôme, Noukette, Mo, Moka et Stéphie

@ découvrez le catalogue des Éditions de La Gouttière

@ retrouvez sur ce blog d’autres titres de cette maison d’édition que j’ai particulièrement apprécié :

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

quoi de mieux qu’un arbre pour voir le monde sous un nouveau jour

Incandescence by Mathilde Audiau via Flickr
Incandescence
by Mathilde Audiau
via Flickr

14 commentaires


  1. // Répondre

    Une BD que j’ai beaucoup aimée tant l’univers qu’elle propose est singulier dans les publications pour la jeunesse.
    Et en grande veinarde, elle rencontrera mes trolls en janvier !


  2. // Répondre

    Je note, notamment pour le graphisme. Je l’avais déjà repéré chez d’autres, tu confirmes mon envie.


  3. // Répondre

    Merci Bouma,
    Ca a l’air vraiment poétique. Il faut que je m’y intéresse de prêt.


  4. // Répondre

    Déjà repéré aussi sur les blogs, elle me tente terriblement cette Nora, ta chronique donne très envie!


  5. // Répondre

    Je ne l’ai pas encore repéré en bibliothèque, il faudrait bien que je m’en mette en quête, elles doivent bien l’avoir…


    1. // Répondre

      Les bonnes bibliothèques l’ont forcément !


  6. // Répondre

    Un bien bel album, un peu cher pour une bd jeunesse mais qu’importe !


  7. // Répondre

    Une BD qui m’attend (pas très longtemps je pense !).
    Et Léa Mazé (rencontrée à Quai des Bulles) est adorable.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *