Elise Fontenaille, des fictions documentées

,

J’avais découvert l’écriture d’Elise Fontenaille avec Le Garçon qui volait des avions qui racontait l’histoire vraie de Colton Harris-Moore. J’avais adoré. Alors me voilà aujourd’hui à vous présenter deux textes dans la même veine : des récits de fiction, fort et court, basé sur des faits réels et des recherches détaillées de la part de l’auteure.

 

cité des filles choisiesLa Cité des filles-choisies
texte d’Elise Fontenaille
Le Rouergue – DoAdo, 2014

 

Nina, dont le nom veut dire flamme en quechua, vit dans le Nord du royaume inca. Un émissaire vient un jour la chercher. Elle va faire partie des filles-choisies, aller à Cuzco et selon ses attraits servir l’Empereur ou ses temples. Nina sait qu’elle ne reverra jamais la terre de ses ancêtres mais elle ne pensait pas que l’arrivée des Espagnols précipiterait son destin.

 

Une fois de plus je me suis laissée subjuguer par le talent de conteuse d’Elise Fontenaille. Elle commence par nous raconter la découverte de deux archéologues : une jeune fille momifiée par la glace, priant depuis des siècles au cœur d’un volcan éteint. Et puis prenant la voix de la jeune fille, elle nous entraine dans ce qu’à pu être son quotidien dans la magnifique capitale de l’Empire Inca, avec ses traditions et ses interdictions.

« Il y avait la même distance entre ma vie paisible d’hier et et celle qui serait la mienne désormais, qu’entre la Lune et le Soleil. »

Puis elle met en scène le destin de cette jeune inca retrouvée presque endormie dans la glace. Le texte est court mais suffit pour créer une myriade d’émotions et découvrir les horreurs de la colonisation. C’est comme si on y était.

« Mon corps est resté en bas, dans la glace, et mon âme s’est envolée vers Izak, le garçon-condor, qui était venu m’accompagner dans mon berceau de glace. »

 

3 soeurs et le dictateursLes 3 sœurs et le dictateur
texte d’Elise Fontenaille
Le Rouergue – DoAdo, 2013

 

Mina part sur les traces de ses ancêtres cherchant des réponses face au mutisme de son père. Elle quitte alors pour la première fois les États-Unis et se rend à Saint-Domingue voir son cousin. Elle va y découvrir le combat de sa grand-mère pour la liberté et le destin tragique de sa fratrie, les sœurs Mirabal.

 

Les sœurs Mirabal sont des figures emblématiques de l’histoire de la République Dominicaine. Elles sont le symbole de la rébellion face au dictateur local Trujillo qui opprima les habitants de Saint-Domingue et de sa région pendant des années. Leur courage a marqué l’histoire comme nous le fait découvrir Elise Fontenaille à travers cette fiction documentaire et les yeux d’une jeune fille qui découvre par la même le passé tragique de sa famille.

« Elle est restée pensive un moment, captive de ses souvenirs. Elle était là, assise à côté de moi, mais je voyais bien qu’elle était loin, au pays de l’enfance. »

Plus précisément, il est de ces textes qui vous ouvrent au monde, vous donnent envie d’en savoir plus et vous conduisent à vous interroger sur la société actuelle. Les 3 soeurs et le dictateur est pour moi de ces livres-là. J’ai été émue face au courage et à la détermination de ces trois jeunes femmes à vivre selon leurs règles, à trouver le courage de garder leurs convictions face à l’oppression.

« – Elles sont mortes, mais ne sont pas vaincues, Trujillo est perdu. »

J’ai vraiment été émue par cette histoire tragique si bien racontée par Elise Fontenaille. Une histoire à découvrir sans attendre.

 

J’attends aussi avec impatience la sortie de son nouveau titre Eben ou les yeux de la nuit qui doit paraître ce 7 janvier 2015.

.

challenge ya 41 litt 2014Challenge Young adult 4 chez Muti 13 et 14/65

Challenge 1% rentrée littéraire 2014 chez Hérisson pour La Cité des filles-choisies

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Anne, Sophie, Mirontaine et Ricochet sur La Cité des filles-choisies

@ les avis de Céline, Lirado et Orbe  sur Les 3 sœurs et le dictateur

@ Les Lectures de Kik ont consacré toute une semaine à l’œuvre d’Elise Fontenaille, je vous conseille d’aller y découvrir d’autres textes.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus:

un véritable symbole qui se transmet même par voie postale

3 soeurs et le dictateurs - bonus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *