Dis-moi que tu m’aimes de Francisco de Paula Fernandez

texte de Francisco de Paula Fernandez
Albin Michel Jeunesse – Wiz, 2012

 

Aujourd’hui Paula doit enfin rencontrer Angel, un jeune homme qu’elle a croisé sur Facebook et avec qui elle a tout de suite accroché. Trois mois de grandes conversations, de rires et d’émotions via ordinateur et voilà le grand jour de la rencontre arrivée. Mais Angel n’est pas là. Dans le café où elle s’est réfugiée pour noyer sa déception elle tombe sur Alex, « le-garçon-au-regard-qui-tue ». Après quelques mots échangés, le garçon s’en va. C’est alors que Paula tombe sur Angel.

 

Au bout de quelques pages, je me suis dit que ce roman était un mélange de 4 filles et un jean et d’un roman de bit-lit somme toute assez banal, et que si il était décliné sur 600 pages ça allait être long. Mais je me suis complètement trompée.

Ce roman est une lecture tout-à-fait rafraîchissante. On se laisse vite prendre par le chassé croisé amoureux et amical autour de Paula. Car entre des copines à la vie-à la mort, une pléiade de beaux gosses amoureux transis, la concurrence amoureuse et sa famille, ça fait un sacré nombre de personnages que nous suivons au total. On s’y perdrait presque si l’auteur n’était pas si talentueux.

Ce roman a d’abord été publié sous forme de feuilletons sur internet. Ce qui explique les multiples rebondissements et le changement de point de vue narratif dans un même chapitre. Car l’auteur peut raconter un même moment de la journée à travers plusieurs personnages. Le lecteur voit les différents parcours des protagonistes, un peu comme au cinéma où l’on met simultanément les projecteurs sur des trajets jusqu’au point de rencontre. L’auteur manie ce style à la perfection. On voit les choses arrivées sans pouvoir rien y faire… C’est très frustrant et en même temps très addictif.

Je noterai juste une grosse grosse frustration avec la fin choisie par l’auteur mais c’est mon côté midinette qui n’a pas été totalement satisfait.

Nouvelles technologies, musique, amour et humour… un cocktail sympathique à déguster au bord d’une piscine ou à la mer pour passer un bon moment de détente. En plus, il plaira beaucoup aux amatrices de Sarah Dessen et autres chick-lit pour ados.

 

Un grand merci à Albin Michel Jeunesse pour l’envoie et la découverte.

 

Ce roman compte pour le défi lecture de juin.

 

Pour en savoir plus :

@ un extrait grâce au mardi sur son 31

@ les avis de Hérisson, Elise, Lena, Fangtasia et Anne-Sophie + Ori

@ la page facebook du livre

@ le blog de la collection Wiz d’Albin Michel Jeunesse

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

l’attente du mot aimer…

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *