L’été où je t’ai retrouvé de Jenny Han

ete-ou-je-t-ai-retrouve.jpgT.2 L’été où je t’ai retrouvé
texte de Jenny Han
Albin Michel – Wiz, 2011

 

La fin de l’année est arrivée sans que Belly sans rende compte. Elle ne veut pas de cet été sans la maison de la plage de Cousins et surtout sans ses habitants. Maintenant que Susannah, la meilleure amie de sa mère, est morte, et que Conrad l’a quitté. Mais lorsque Jérémiah l’appelle en plein milieu de la nuit pour l’aider à chercher son frère Conrad, Belly ne peut qu’accepter et replonger dans ce passé si douloureux.

 

On retrouve avec bonheur les personnages du premier tome : L’été où je suis devenue jolie. Chacun d’eux a été obligé d’évoluer avec la mort de Suzannah (un évènement sous-entendu à la fin du premier opus). Belly se replie sur elle-même, cherche à qui en vouloir, sans forcément comprendre la détresse de sa mère. Chacun a sa manière d’affronter la dure réalité de la mort comme le découvrira la jeune femme au fil du roman.

Et puis bien sûr, pour ne pas trop plomber le texte, Jenny Han aborde aussi les sentiments amoureux liés à l’adolescence, d’autant plus exacerbés par le deuil. Et comme toujours mon intérêt va au challenger, Jérémiah, qui essaye de se frayer un chemin vers le coeur de Belly, occupé depuis toujours par son frère Conrad. Les deux garçons ne se ressemblent pas et n’ont pas les mêmes relations avec Belly. Conrad est idolâtré par l’adolescente, comme une sorte de fantasme amoureux devenu réel. Alors que Jérémiah, l’ami de toujours, propose plus de complicité, d’humour. C’est aussi la relation fraternel entre les garçons qui se retrouve dans ce triangle amoureux. Beaucoup de choses sont soulevées, certaines trouvent des réponses, d’autres non. La fin de ce tome sous entend la série comme finit (si vous avez d’autres échos n’hésitez pas).

Toujours dans la finesse et la douceur, Jenny Han parle avec brio de la reconstruction de soi, du deuil et des situations familiales.

 nv tome de série

 

challenge young adulteJ’avance dans le Challenge young adult de Melo 20/24

ainsi que dans le Challenge séries en folie de Galléane.

Une lecture qui compte aussi pour le défi lecture de février

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Ch0okette, Lael, Clarabel, Bladelor, Karine  Lilie, les Sandales d’Empedocle et Stephie

@ mon avis sur le T.1L’été où je suis devenue jolie

@ alors grâce à Lilie je viens de voir qu’il y avait un troisième et dernier tome We’ll always have summer

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

jolie photo

ete-ou-je-t-ai-retrouve---bonus.jpg

 

12 commentaires


  1. // Répondre

    Je n’ai lu que ta dernière ligne (pour avoir ton ressenti général) car il m’attend à la bibliothèque. J’ai hâte de retrouver tous les personnages


    1. // Répondre

      tu fais bien de te garder des surprises, ta lecture n’en sera que plus agréable.


  2. // Répondre

    Ha ! J’avais vraiment beaucoup aimé le premier tome. J’ai très envie de lire celui-là très vite, mais j’ai aussi envie de faire durer le plaisir et de le lire…pendant l’été ! 😉


    1. // Répondre

      je te comprends. sache que le plaisir de cette série ne sera pas finie tout de suite car un troisième et dernier tome est sortie en VO. bonne lecture.


  3. // Répondre

    Depuis le temps que j’en entends parler…il faut vraiment que je commence à lire cette série !


  4. // Répondre

    En fait c’est une trilogie, en VO 3 tomes sont sortis, donc si celui-ci est le 2ème en français, tu as encore un tome à lire, mais il va falloir patienter pour la traduction, peut-être cette
    année ?


  5. // Répondre

    Il m’a émue ce deuxième tome. Cette série a vraiment une ambiance particulière et réussie : l’été, l’amour à fleur de peau, l’adoleslence, les situations familiales. Un très joli moment de
    lecture. Je suis contente que tu aie aimé aussi


    1. // Répondre

      beaucoup aimé. seulement déçue qu’il y ai un tome 3 car j’aurais pu m’arrêter là. mais je dirais surement autre chose après ma lecture de ce tome de clôture.

Répondre à bouma Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *