Voyage à l’Océan Pacifique

texte de Jean-Louis Dodeman
illustrations d’Alexis Nouailhat
Epigones – Carnets de Route, 1991


Ce carnet de route retrace le troisième voyage de James Cook dans l’Océan Pacifique entre 1776 et 1780, date de sa mort. Il s’appuie sur la traduction des textes originels du Capitaine Cook et après sa mort du Capitaine King.

Voici une lecture que je n’aurais sans doute jamais faite si ce n’était pour finir un challenge. J’ai découvert avec plaisir le voyage de James Cook dans les îles du Pacifique. Son regard d’explorateur et d’anthropologue sur ces nouvelles civilisations (pour les européens) est très intéressant et apporte une vision très réaliste du monde de l’époque. Les illustrations ressemblent à des croquis en couleurs, à l’aquarelle, renforçant la sensation de lire le journal de bord du Capitaine.

Un récit très intéressant.

 

challenge-carnet-de-voyageVoilà qui clos le challenge Carnets de voyage de Tiphanyaobj decembre

et qui me permet de compter un livre supplémentaire pour le défi de Mia Décembre  

 

Pour en savoir plus :

@ Arte vous propose une biographie de James Cook

@ le Musée de la Civilisation présente l’Océanie, peuple des eaux, gens des îles

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

 Bonus :

un portrait de James Cook

voyage ocean pacifique - bonus
James Cook par Nathaniel Dance-Holland (1776).

 

3 commentaires


  1. // Répondre

    C’est intéressant que tu précises « nouvelles civilisations (pour les européens) ». L’ethnocentrisme est si souvent la donne spontanée.

    Je ne connais pas grand chose sur James Cook, bien que j’ai visité sa maison.

    Et félicitation pour ce challenge accompli sur la dizaine d’inscriptes, vous n’êtes que 3 ou 4 à l’avoir bouclé.


    1. // Répondre

      durant mes études j’ai un peu étudié le sujet de l’ethnocentrisme et c’est vrai que ça fait bizarre de voir un planisphère avec la chine en son centre par exemple 🙂

      trop fière d’avoir fini le challenge et encore merci pour l’organisation.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *