En route pour l’avenir de Sarah Dessen

en route pour l'avenirAuden est une jeune fille a priori parfaite, en tout cas pour ses parents professeurs d’Université réputés. En réalité, Auden est une jeune femme
très solitaire souffrant d’insomnies chroniques. On sent chez elle une profonde blessure dû au divorce de ses parents et à leur attitude vis à vis d’elle.
Afin de changer sa vie, Auden décide d’aller passer ses vacances d’été (avant son entrée à
l’Université)
chez son père et sa nouvelle femme Heidi qui vient d’accoucher d’une petite Tishbé. Auden va y découvrir un nouvel univers, loin du
milieu universitaire de sa mère, et surtout elle va rencontrer Eliot, insomniaque lui aussi, qui lui fera décou
vrir tous les bons coins utiles
ouvert la nuit.

On retrouve dans ce nouveau roman tous les thèmes chers à Sarah Dessen : la reconstruction de soi, l’ouverture aux autres, et bien sûr l’amour puisque
nous restons tout de même dans un livre de la chick-lit pour ado. J’irais même jusqu’à reprendre un morceau d’un article posté au début de ce blog :

« L’héroïne est une jeune fille déboussolée par un drame familiale et qui cherche à se reconstruire dans
une vie bien rangée. C’est alors qu’arrive… un garçon qui
ne correspond en rien à ce qu’elle désire, ou plutôt ce qu’elle croit désirer. 400 pages de péripéties diverses
et plus ou moins variées… pour arriver à la conclusion finale où notre héroïne finit dans les bras de ce jeune homme. On connaît la fin de l’histoire en commençant le livre et pourtant on le
lit d’une traite
(en tout cas pour moi) et on a vraiment envie de voir les amours
de ces jeunes se concrétiser
(comme la poulette que je suis).« 

Et je suis toujours d’accord avec moi-même. J’aime lire Sarah Dessen. C’est une écriture sans prétention, bien traduite, qui se lit avec beaucoup de
facilité et qui vous sort du quotidien. Les personnages sont attachants et bien construits, l’écriture de Sarah Dessen leur donne de plus en plus d’épaisseur.

Un ouvrage que je conseille bien volontiers à celles (car à mon avis l’univers est trop féminin pour plaire à un garçon) qui ont envie d’un livre doudou, d’un moment de détente pur.

Pour en savoir plus :
@ mon billet sur Sarah Dessen et la chick-lit pour
ado

@ j’ai déjà parlé des livres Ecoute-là, Cette chanson là et Pour toujours… jusqu’à jamais
@ une petite comparaison des couvertures en VO et en VF : ici
@ les avis de Clarabel, Céline et Francesca

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :
qui a dit que l’homme ne pouvait pas voler ?
PS. Eliot apprend à Audren à faire du vélo… d’où la photo


en route pour l'avenir - bonus

by

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *