Camelot de Fabrice Colin

texte de Fabrice Colin
Seuil jeunesse – Karactère(s), 2007

 

L’histoire nous est racontée par Nathan, jeune homme à l’esprit vif, qui vit son dernier été au pensionnat Saint-James, ayant raté ses examens de fin d’études. Il est entouré de ses trois amis : Mathis, Eric et David formant un groupe fidèle pareil aux mousquetaires. Déboule alors Arthur, jeune homme au tempérament singulier et solitaire mais qui va fasciner les quatre amis au point de les entraîner avec lui dans sa quête du Graal. Car Arthur se présente comme le Roi de Camelot entourés de ses preux chevaliers pour combattre Mordred et Morgane.

fabrice colinVoici un roman de Fabrice Colin que j’affectionne tout particulièrement. L’écriture y est très belle, magique ; elle fait la part belle à l’amitié et à l’aventure comme on en rêve à l’adolescence. Le récit oscille toujours entre
réalité et légende, entre folie et concret, on ne sait jamais vraiment ce que nous réserve la page suivante. Sommes-nous dans un roman de fantastique ou non ?

Fabrice Colin nous entraîne avec les cinq compères à la recherche d’un Graal que l’on sait rapidement inexistant, mais je me suis prise au jeu. Je n’ai compris qu’à la dernière minute la réalité de la situation et sa fin, tragique, inéluctable, m’a laissé un petit goût d’amertume.
J’aurais tant aimé rester un peu plus en compagnie de cette bande de garçon, qui a réveillé en moi la lecture du
(ô combien classique) Cercle des poètes disparus de N.H. Kleinbaum.


Je vous présente ce roman dans le cadre des SEXY ECRIVAINS organisés par Celsmoon. Un petit rappel des règles par ici

Pour en savoir plus :

@ les avis de Clarabel, Lily, Fashion, Laure et s’il était encore une fois

@ Ricochet en parle aussi et nous donne une petite biographie en cadeau

@ le site officiel de Fabrice Colin ainsi que son blog

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

une vision du château de Camelot ; très mystérieux tout ça…


camelot - bonus

2 commentaires


  1. // Répondre

    Je n’avais pas entendu parler de ce titre, je le note dans un coin de ma tête car je suis passionnée de tout ce qui touche au roi Arthur.


  2. // Répondre

    Il me tente beaucoup… j’aime beaucoup l’écriture de Fabrice COlin… et comme toujours pour les lectures des sexys écrivains, j’y pense au dernier moment, et n’aurais surement pas le temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *