Anthony Browne : histoire d’une oeuvre

hist d'1 oeuvreSuite à mon rattrapage des Mercredis de l’album sur Anthony Browne, je me suis procurée ce documentaire (si on peut l’appeler comme ça) réalisé par l’École des Loisirs. Il s’agit à la fois d’une biographie et d’une analyse des livres, le tout par Anthony Browne lui-même.

Et c’est d’ailleurs ce qui m’a séduite. Il nous explique comment lui est venue telle idée ou telle autre, le rôle de son éditeur dans la publication d’un titre ou encore ses réactions face à ses lecteurs. Vraiment très intéressant et en plus rapide à lire pour découvrir de façon plus intime l’univers de cet auteur/illustrateur.

Morceaux choisis :

 Ourson (1979), p.11

Je voulais que les enfants découvrent quelque chose de nouveau à chaque lecture – d’ailleurs, je ne supporte toujours pas l’idée qu’ils puissent abandonner l’album sur une étagère pour n’y plus revenir »

Les gorilles, p. 16 

Pourquoi y-a-t-il tant de gorilles dans vos livres ? est une question qui m’est fréquemment posée et j’ai souvent tenté d’y répondre en invoquant mon père. Il était grand, c’était un homme hors du commun, à la fois dort, sûr de lui et profondément timide et sensible.

Ceci peut expliquer pourquoi de tous les membres d’une famille, Anthony Browne a choisi de parler en premier de Mon papa. 

Pour en savoir plus :

@ voir ma critique de Ourson et les chasseurs et Mon papa

@ une étude de Céline Dissaux de l’Université Lille 3 sur l’auteur

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

une petite photo de ce cher A.B.


hist d'1 oeuvre - bonus
Photo Anthony Browne

3 commentaires


  1. // Répondre

    Anthony Browne est vraiment un illustrateur qui me fascine ! Plus on observe ses illustration et plus on découvre de nouveaux détails !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *